« COMMENT  FERA-T-ON POUR COMPRENDRE SI TOUT LE MONDE A LA BOUCHE CACHÉE PAR UN MASQUE ? »

 

 

Certaines mesures seront contraignantes, et pour certains anxiogènes face au masque. Mais les mesures  nous concernent tous, dont particulièrement le lavage régulier des mains, la distanciation sociale et le port du masque obligatoire dans les transports publics et lieux hautement fréquentés. Vous en retrouverez toutes les informations, en temps réel, en suivant le lien ci-dessous.

 

https://www.info-coronavirus.be/fr/

En voici, extraites les principales recommandations :

 

Les mesures de protection recommandées, particulièrement le lavage régulier des mains et le maintien d’une distance physique d’1,5 mètre avec les personnes ne vivant pas sous le même toit, sont les plus efficaces pour lutter contre la propagation du covid-19.

 

Cependant, lorsque certaines mesures seront adaptées, à partir du 4 mai, le travail reprendra progressivement, les commerces rouvriront peu à peu leurs portes et notre vie sociale pourra reprendre. Cela impliquera que de nouvelles situations se produiront : des personnes qui ne sont actuellement pas en contact, car elles restent à la maison, le seront à nouveau. Il sera crucial que nous soyons solidaires pour éviter que l’épidémie ne connaisse un nouveau pic.

 

 

  • PUIS-JE FABRIQUER DES MASQUES EN TISSU POUR MOI-MÊME OU POUR D’AUTRES PERSONNES ?

Bien sûr ! Il s’agit même d’un acte solidaire que nous encourageons et pour lequel nous vous félicitons. Veuillez toutefois respecter les spécifications recommandées et suivre un modèle validé scientifiquement.

  • Quel tissu dois-je utiliser pour la fabrication d’un masque ?

• Utilisez des tissus densément tissés, qui offrent une meilleure protection. • Utilisez des tissus qui permettent de respirer facilement, comme le coton. • Utilisez des tissus qui peuvent être lavés à 60°C. • Evitez les tissus trop rigides, trop chauds ou irritants. • Utilisez deux ou trois couches de tissu. • L’utilisation d’un filtre dans le masque peut améliorer la capacité de filtrage du masque, mais cela peut aussi entraver la respiration, ce qui rendra difficile de porter le masque pendant longtemps. • Utilisez deux couleurs différentes, pour qu’il soit facile de distinguer le côté intérieur du côté extérieur du masque.

 

LE PORT DU MASQUE INTERVIENT COMME MESURE COMPLÉMENTAIRE.

 

Le port d’un masque buccal réduit le risque de contamination des surfaces que d’autres personnes pourraient toucher par la suite.

Le masque n’est pas un remède miracle. Il est un moyen supplémentaire pour éviter la propagation du Covid-19 et pour accompagner chacun dans un retour à une vie la plus normale possible.

Vous avez décidé de faire fonctionner votre machine à coudre, et de fabriquer vous-même votre masque et celui de vos proches ? Tout d’abord, bravo ! Votre geste contribue à l’effort d’éviter la propagation du virus Covid-19.

 

VOICI QUELQUES CONSEILS POUR RÉUSSIR VOTRE PROJET.

 

  • Le critère le plus important auquel votre masque en tissu doit répondre est qu’il doit couvrir le nez, la bouche et le menton de son porteur.

  • Utilisez des tissus densément tissés qui offrent une meilleure protection.

  • Utilisez deux ou trois couches de tissu.

  • Utilisez des tissus qui permettent de respirer facilement, comme le coton.

  • L’utilisation d’un filtre dans le masque peut améliorer la capacité de filtrage du masque, mais cela peut aussi entraver la respiration, ce qui rendra difficile de porter le masque pendant longtemps.

  • Utilisez des tissus qui peuvent être lavés à 60°C.

  • Evitez les tissus trop rigides, trop chauds ou irritants.

  • Utilisez deux couleurs différentes, pour qu’il soit facile de distinguer le côté intérieur du côté extérieur du masque.

  • Choisissez votre masque buccal selon la fonction pour laquelle vous allez l’utiliser. Un masque buccal avec des bandes élastiques est plus pratique, mais aussi plus désagréable si vous devez le porter pendant une longue période. Pour une longue période, vous pouvez choisir un masque buccal avec des rubans en tissu. Si vous ne portez le masque que pour faire des courses, vous pouvez opter pour un masque buccal avec des élastiques.

  • Evitez de préférence les coutures verticales au milieu du masque.

  • Lavez-vous soigneusement les mains avant de commencer à fabriquer votre masque buccal.

  • Lavez le tissu avant et après fabrication de votre masque buccal. Laver le tissu au préalable est utile également car il peut rétrécir au lavage.

  • Conservez le résultat de votre travail dans un contenant propre et clos.

 

COMMENT METTRE LE MASQUE ?

• Avant de mettre le masque, lavez-vous les mains soigneusement. • Ne touchez que les élastiques ou rubans d’attache pour mettre votre masque. • Le masque doit couvrir votre nez, votre bouche et votre menton et être attaché étroitement sur les côtés • Commencez par attacher le masque par le haut, en l’ajustant sur le nez, puis attachez-le par le bas, en l’ajustant de manière à ce qu’il recouvre le menton.

  • Comment enlever le masque ?

• Pour enlever le masque, ne touchez que ses élastiques ou rubans d’attache. • Après avoir enlevé le masque, lavez-vous les mains soigneusement. • Si vous devez enlever votre masque pour une courte durée (par exemple, pour boire), posez-le dans un endroit propre qui peut ensuite être nettoyé facilement ou placez-le dans un sac hermétique propre.

  • Puis-je porter le masque autour de mon cou, par exemple le temps de boire quelque chose ?

Non, à cause du risque de contamination. Si le masque doit être enlevé, par exemple pour boire quelque chose, il doit être déposé dans un endroit propre qui serait nettoyé après. Vous pouvez aussi le tenir par les lanières ou élastiques.

  • Puis-je utiliser un foulard ou une écharpe à la place du masque ?

Un masque conçu selon les spécifications recommandées est plus adapté qu’un foulard ou une écharpe mais, s’il ne vous est pas possible de vous en procurer, un foulard ou une écharpe peuvent être utilisés, à condition que deux couches de tissus soient placées devant votre visage et que ces tissus soient lavés à 60°C après chaque utilisation.

  • Comment le coronavirus se propage-t-il ?

Le coronavirus se propage de personne à personne par de petites gouttelettes provoquées par la toux ou les éternuements. Par l’intermédiaire de ces gouttelettes, le virus se retrouve dans l’air, sur des objets et des surfaces. Le virus peut ainsi contaminer toute personne qui inhale ces gouttelettes ou les introduit par les mains dans sa bouche, son nez ou ses yeux. Il n’y a aucune preuve que la contamination se fasse par la peau. Le risque de contamination peut être réduit en gardant une distance de plus d’un mètre avec des personnes malades, en se touchant le moins possible le visage et en veillant à une bonne hygiène des mains.

 

MAL MANIPULER UN MASQUE PEUT ETRE UNE SOURCE DE CONTAMINATION

 

 

 

  • COMMENT LAVER UN MASQUE EN TISSU ?

• Le masque doit être changé toutes les 8h ou toutes les 4h en cas d’usage « intensif » (par exemple, dans le cas d’un enseignant qui donne cours devant sa classe) ou lorsqu’il devient humide ou visiblement sale. • Le masque doit être lavé après chaque utilisation. • Le masque doit être lavé avec du produit de lessive, soit dans la machine à laver à 60°C avec le reste du linge, soit en étant bouilli dans une casserole réservée à cet usage. Si le masque est lavé à basse température, par exemple à la main, il doit ensuite être repassé à haute température. • Après avoir touché un masque sale, par exemple pour le mettre dans la machine à laver, lavez-vous les mains soigneusement. • Le masque doit être totalement sec avant d’être réutilisé : il est donc recommandé de disposer de minimum deux masques.

  • COMMENT CONSERVER UN MASQUE PROPRE ?

Ne laissez pas votre masque traîner dans votre maison. Choisissez un lieu fixe et propre pour vos masques propres. Ne touchez le masque propre qu’après vous être lavé les mains et ne touchez jamais le côté intérieur du masque. Ne placez pas le masque dans le congélateur ou le frigo : le froid ne tue pas le virus et le masque risquerait de contaminer vos aliments.

  • COMMENT CONSERVER UN MASQUE SALE, EN ATTENDANT DE LE LAVER ?

Ne laissez pas votre masque traîner dans votre maison. Conservez votre masque sale dans un sac fermé en tissu, que vous laverez avec le masque. Ne touchez jamais le côté intérieur du masque. Ne placez pas le masque dans le congélateur ou le frigo : le froid ne tue pas le virus et le masque risquerait de contaminer vos aliments.

© 2020 LES MALENTENDANTS asbl

Suivez-nous également sur 

  • Facebook Social Icon

Créé par DPS land services - version beta 0.1